Accueil
Centre neurofit
Approche Neurofit
Network Spinal Analysis
Neurologie chiropratique
Kinésiologie appliquée
Médecine fonctionnelle
Education Wellness
Chiropratique traditionnelle
Ressources
BLOG
Agenda
UNIVERSITE WELLNESS
en cours d'élaboration DR. YANNICK PAULI
en cours d'élaboration GUERIR LE CERVEAU
en cours d'élaboration


Contact  |  Horaire/Accès  |  Plan du site  |  Informations légales  |  Fiabilité de l'information
Network Spinal Analysis / Conscience somatique
retour sur le sommaire imprimer cet article envoyer cet article à un ami
Alexithymie et risque de maladies
Diverses études ont montré un lien entre certains types de maladies et l'alexithymie.

Alexithymie et hypertension
Une des corrélations les plus importantes concerne l'hypertension. Un groupe italien a pu mettre en évidence que 55% des patients souffrant d'hypertension avait de l'alexithymie. Cela contraste avec un taux moins élevé d'alexithymie dans un groupe de patient souffrant de troubles mentaux (33% tout de même) et dans la population en général (16% de personnes souffrant d'alexithymie). Cela montre tout de même que près d'une personne sur 5 souffre d'alexithymie. Et l'alexithymie exige des critères bien particuliers. On peut se demander qu'elle est le pourcentage de la population qui présente une alexysomie ou des traits similaires à l'alexithymie, sans toutefois remplir les critères diagnostics.

Alexithymie et problèmes gastro-intestinaux
Une autre étude italienne a montré que 36% des patients souffrant de troubles inflammatoires des intestins présentaient également une alexithymie. Dans une autre étude sur le syndrome des intestins irritables, un groupe de chercheurs a montré que 66% des patients avaient une alexithymie très sévère.

Alexithymie et douleurs chroniques
Une étude conduite par des chercheurs canadiens a montré que 53% des patients souffrant de douleurs chroniques avaient une alexithymie sévère.

Alexithymie et anxiété / attaque de panique
Plusieurs études ont été réalisées sur le lien entre l'alexithymie et les troubles anxieux. Selon les études entre 47% et 67% des personnes souffrant de ces problèmes présentent également de l'alexithymie.

Alexithymie et troubles alimentaires
L'alexithymie est également associée aux troubles alimentaires. Par exemple, entre 48% et 77% des personnes souffrant d'anorexie et entre 40% et 61% des personnes souffrant de boulimie présente de l'alexithymie.

Alexithymie et risque de mortalité
Une étude finlandaise est particulièrement intéressante. Etudiant plus de 2000 hommes d'âge moyen pendant 5 ans, les chercheurs ont découvert que l'alexithymie était prédictive de la mortalité pour toutes les causes. Cela veut dire que les personnes qui avaient le plus haut degré d'alexithymie avaient le plus de risque de décéder pendant la durée de l'étude, et cela de n'importe qu'elle cause.



  • Autres rubriques

  • Autres articles


©2006 Neurofit SA
DidWeDo*, solution DwD-3.0
 
Dr. Yannick Pauli, Chiropraticien  |  Av. Vinet 19, 1004 Lausanne  |  tél: 021 646 52 38 - info@neurofit.ch