Accueil
Centre neurofit
Approche Neurofit
Network Spinal Analysis
Neurologie chiropratique
Kinésiologie appliquée
Médecine fonctionnelle
Education Wellness
Chiropratique traditionnelle
Ressources
BLOG
Agenda
UNIVERSITE WELLNESS
en cours d'élaboration DR. YANNICK PAULI
en cours d'élaboration GUERIR LE CERVEAU
en cours d'élaboration


Contact  |  Horaire/Accès  |  Plan du site  |  Informations légales  |  Fiabilité de l'information
Network Spinal Analysis / Conscience somatique
retour sur le sommaire imprimer cet article envoyer cet article à un ami
Alexisomie et alexithymie
Dans la section précédente, nous avons présenté une étude du Dr. Kanbara qui a montré que les personnes qui souffrent de syndromes somatiques fonctionnels présentaient un problème de dissociation entre la manière dont le stress affecte leur organisme et la manière dont ils ressentent ce stress (ou plutôt ne le ressentent pas).

On appelle alexysomie cette incapacité à prendre conscience de ce qui se passe dans son organisme. L'alexysomie est un exemple d'altération de la conscience somatique.

Un autre aspect important d'altération de la conscience somatique est ce que les psychologues appellent l'alexithymie. Ce terme - qui signifie littéralement l'absence de mots pour décrire les émotions - a été proposé par le Dr. Sifneos dans les année 1970.

L'alexithymie est caractérisée par 4 dimensions :

  1. une difficulté à identifier et distinguer les états émotionnels
  2. une difficulté à verbaliser ses états émotionnels
  3. une limitation de la vie imaginaire (et donc une vie fantasmatique réduite)
  4. un style cognitif orienté vers l'extérieur (un mode de pensée tourné vers les aspects concrets de l'existence au détriment de leurs aspects affectifs)


Des études récentes montrent que ces caractéristiques reflètent un déficit dans le traitement et la régulation cognitive des émotions.

La régulation des émotions chez l'être humain implique trois systèmes :

  1. le système neurophysiologique (hormones et système nerveux neuro-végétatif)
  2. le système d'expression motrice (le système moteur émotionnel qui permet les expressions faciales, le changement de posture et le ton de la voix)
  3. le système cognitivo-expérientiel (la capacité à prendre conscience et à verbaliser le ressenti).


Il n'est pas étonnant d'apprendre que les personnes présentant de l'alexithymie ont plus de risque de développer des symptômes physiques (voir la section suivante).

Pour mieux comprendre ce qu'est l'alexithymie, prenons l'exemple de deux personnes. Toutes les deux viennent de tomber amoureux par coup de foudre. Ils sortent pour la première fois avec leur nouvel amour. La première ne présente pas d'alexithymie. Au moment de rencontrer l'élue de son c?ur, son c?ur se met à battre, un n?ud se forme dans son estomac, ses mains sont moites et il se sent légèrement étourdi. Si on lui demandait d'exprimer ce qu'il ressent, il serait capable de décrire précisément ses sensations. Il peut également leur attacher une étiquette symbolique : ce qu'il ressent, c'est l'amour. Dans la vie de tous les jours, il est capable d'attacher une explication cognitive à ce qu'il ressent. Par exemple, il se sent de cette manière parce qu'il va rencontrer son amoureuse, ou parce que son patron lui a fait une critique et l'a menacé. Il se rend compte que ses sensations sont normales.

Considérons maintenant la deuxième personne qui présente de l'alexithymie. Lui aussi se prépare à son premier rendez-vous. Il ressent les mêmes changements physiologiques que la première personne, mais à de la peine à les verbaliser. Selon son degré d'alexithymie, il se peut même qu'il ait des difficultés à donner une explication symbolique à ce qu'il ressent. Au lieu de se rendre compte que c'est l'amour. Il se demande pourquoi il a une sensation désagréable dans l'estomac. Dans la vie de tous les jours, si cette sensation se reproduit et qu'il n'arrive pas à faire le lien avec son sentiment amoureux ou le fait que son patron l'a critiqué, il va penser que la sensation dans son estomac est lié à un problème physique avec son estomac. Il y a de forte chance qu'il consulte un professionnel de la santé.

Un autre aspect néfaste de l'alexithymie a été révélé par la recherche scientifique.

L'alexithymie est associée positivement avec des moyens dysfonctionnels de régulation des émotions et négativement avec des comportements adaptatifs. Cela veut dire que quand une personne se sent mal émotionnellement elle aura tendance à répondre de manière néfaste, comme par exemple en allant puiser dans le frigo ou en développant un mal de tête, au lieu de répondre de manière positive, comme par exemple essayer de comprendre ce qui lui arrive ou en parler à quelqu'un de confiance.




  • Autres rubriques

  • Autres articles


©2006 Neurofit SA
DidWeDo*, solution DwD-3.0
 
Dr. Yannick Pauli, Chiropraticien  |  Av. Vinet 19, 1004 Lausanne  |  tél: 021 646 52 38 - info@neurofit.ch