Accueil
Centre neurofit
Approche Neurofit
Network Spinal Analysis
Neurologie chiropratique
Kinésiologie appliquée
Médecine fonctionnelle
Education Wellness
Chiropratique traditionnelle
Ressources
BLOG
Agenda
UNIVERSITE WELLNESS
en cours d'élaboration DR. YANNICK PAULI
en cours d'élaboration GUERIR LE CERVEAU
en cours d'élaboration


Contact  |  Horaire/Accès  |  Plan du site  |  Informations légales  |  Fiabilité de l'information
Chiropratique traditionnelle / La chiropratique
retour sur le sommaire imprimer cet article envoyer cet article à un ami
Différence entre chiropratique et ostéopathie
C'est une question qui nous est souvent posée. Il existe plusieurs différences fondamentales entre ces deux types de praticiens. Mais avant d'y répondre, il faut dire que chaque praticien, dans sa profession, développe une approche et un savoir-faire qui lui est propre. Nous pourrions donc trouver un chiropraticien et un ostéopathe dont les approches sont similaires, comme nous pourrions trouver un chiropraticien et un ostéopathe que tout sépare. Il revient donc à chaque individu de trouver le praticien (et non nécessairement l'approche) qui lui convient le mieux.
Cela étant dit, il existe un certain nombre de différences fondamentales :

1. Au niveau de la formation

Au niveau mondial, les chiropraticiens possèdent tous la même formation de base. Tous les chiropraticiens ont donc le même niveau minimal d'éducation. La formation du chiropraticien est de type universitaire, se fait à temps complet et comprend environ 4800 heures. Le titre de chiropraticien est protégé dans le monde.

En Suisse, le chiropraticien est considéré légalement comme l'équivalent d'un médecin dans sa spécialité. Il peut prescrire des examens radiologiques et d'imagerie, des examens de laboratoire, et des arrêts de travail. Il a la responsabilité diagnostique et thérapeutiquede son patient.

En allant chez le chiropraticien, vous êtes donc assurés d'un niveau minimal standard qui est le même partout dans le monde.


Le niveau de l'ostéopathie varie énormément selon la situation géographique. Aux Etats-Unis par exemple, l'ostéopathe est un médecin. Il peut prescrire des médicaments et faire de la chirurgie. Un nombre très restreints de médecin ostéopathes américains utilisent la manipulation (environ 6%).

En Suisse, la formation est également variable. Un ostéopathe peut avoir reçu une formation à temps complet d'environ 3500 heures, comme il peut avoir reçu une éducation à temps partiel de 1200 heures environ (c'est par exemple le cas de nombreux physiothérapeutes qui se sont formés à l'ostéopathie). Le titre « ostéopathie » n'étant pour le moment pas protégé, certaines formations laissent à désirer. Par exemple, une école de naturopathie de la place Lausannoise offre un cours d'ostéopathie de 156 heures.

En allant chez un ostéopathe, vous n'êtes pas assurés d'un niveau minimal standard. Il vous faut donc vous renseigner auprès du praticien.

P.S. Ces comparaisons ne sont en aucun cas un jugement de valeur quant aux compétences et au savoir-être du praticien que vous consultez.

2. Au niveau de l'approche

Traditionnellement, la chiropratique a mis l'accent sur l'état de santé de la colonne vertébrale et des autres articulations du corps et leur impact sur le système nerveux.

L'ostéopathie a plutôt mis l'accent sur le bon mouvement des tissus du corps et sur leur impact sur la circulation sanguine.

Le chiropraticien met essentiellement l'accent sur le bon fonctionnement du système nerveux au travers de la prise en charge des subluxations vertébrales. Son objectif principal est donc d'améliorer la bonne communication entre le cerveau et le reste du corps.

L'ostéopathe a pour objectif de restaurer le bon mouvement des tissus du corps pour lui permettre de mieux fonctionner.

3. Au niveau du remboursement

La chiropratique fait partie de l'assurance maladie de base. Le patient peut donc consulter son chiropraticien sans passer par son médecin et se faire rembourser comme chez son médecin.
L'ostéopathe a un statut différent du chiropraticien, et les soins sont en général pris en charge par l'assurance complémentaire.

Quelques mythes à corriger ?

« Les chiropraticiens utilisent une « manipulation » violente alors que les ostéopathes sont doux »

Dans ce mythe, l'on se réfère à la manipulation provoquant un « craquement », manipulation qui a parfois mauvaise publicité. De nombreux patients ayant été traité par des ostéopathes sont souvent étonnés de la douceur de la manipulation chiropratique - plus correctement appelé « ajustement vertébral ». Cela est dû à l'extrême précision et spécificité de cet acte.

De plus, il existe près de 300 techniques différentes en chiropratique, dont seules quelques unes provoquent un « craquement ». Le chiropraticien adapte toujours sa technique en fonction des besoins et de la morphologie du patient. Si vous avez entendu une quelconque rumeur - souvent propagée par des personnes mal informées ou mal intentionnées - n'hésitez pas à en parler à votre chiropraticien.

« Je croyais que seuls les ostéopathes traitaient les enfants »

Et bien non ! De nombreux chiropraticiens prennent régulièrement soin d'enfants. Il existe même en chiropratique une formation postgraduée en chiropratique pédiatrique.

En Suisse, les chiropraticiens spécialisés dans la prise en charge des enfants font souvent partie de l' « Association Suisse de Chiropratique Pédiatrique », dont le Dr. Pauli est membre fondateur et actuel président.




·






  • Autres rubriques

  • Autres articles


©2006 Neurofit SA
DidWeDo*, solution DwD-3.0
 
Dr. Yannick Pauli, Chiropraticien  |  Av. Vinet 19, 1004 Lausanne  |  tél: 021 646 52 38 - info@neurofit.ch