Accueil
Centre neurofit
Approche Neurofit
Network Spinal Analysis
Neurologie chiropratique
Kinésiologie appliquée
Médecine fonctionnelle
Education Wellness
Chiropratique traditionnelle
Ressources
BLOG
Agenda
UNIVERSITE WELLNESS
en cours d'élaboration DR. YANNICK PAULI
en cours d'élaboration GUERIR LE CERVEAU
en cours d'élaboration


Contact  |  Horaire/Accès  |  Plan du site  |  Informations légales  |  Fiabilité de l'information
Network Spinal Analysis / Stress et physiologie
retour sur le sommaire imprimer cet article envoyer cet article à un ami
Le stress et la physiologie de croissance
Notre organisme opère sur un continuum physiologique.

Bien qu'en réalité, il n'y pas de séparation évidente, pour des raisons didactiques, nous allons parler de trois types de physiologie.

A l'extrême gauche du continuum, nous trouvons la physiologie de croissance ; au centre la physiologie de base ; et à l'extrême droite la physiologie de défense.

La physiologie de base

La physiologie de base représente la physiologie de l'organisme dans ses activités quotidiennes, lorsqu'il n'est pas en physiologie de défense, ni en physiologie de croissance.

La réponse du stress fait partie de la physiologie de base. Elle est essentielle pour la physiologie de base. Par exemple, le matin, notre taux de cortisol augmente pour nous aider à nous réveiller. Il s'abaisse ensuite au long de la journée. La réponse du stress est également essentielle pour notre survie. Par exemple, si nous traversons la route et qu'une voiture nous fonce dessus, la réponse du stress doit s'activer pour nous permettre de regrouper les ressources qui nous permettront d'éviter le véhicule. Dans une physiologie de base optimale, un stress intervient, la réponse du stress s'enclenche, nous surmontons le stress, la réponse s'arrête. Fin de l'histoire.

La physiologie de défense

L'organisme est en physiologie de défense lorsque la réponse de stress est activée de manière chronique, en raison de stress chronique ou de notre style de vie. Comme nous l'avons vu dans les articles précédents, la physiologie de défense est l'allostasie (physiologie de base) devenue charge allostatique. Nous avons également revu ensemble les nombreux effets délétères de la physiologie de défense sur les divers tissus de l'organisme.

Malheureusement, une fois que la physiologie de défense à commencer à endommager l'organisme, le simple retour à la physiologie de base ne permet plus de guérir. Il faut dès lors activement mettre l'organisme dans une physiologie de croissance.

La physiologie de croissance

La physiologie de croissance est l'état opposé à la physiologie de défense.
La physiologie de croissance permet à l'organisme de porter son attention sur son environnement interne et à guérir. La physiologie de croissance permet au corps de déclencher la réponse de relaxation, réponse inverse à la réponse du stress.

Seul la physiologie de croissance a la capacité de régénérer les dégâts causés par la physiologie de croissance. C'est en physiologie de croissance que notre cortex préfrontal fonctionne au mieux. Nous sommes ouverts aux messages subtils de notre organisme et aux messages de notre petite voix intérieure. En physiologie de croissance, nous « sortons » de nous-même et tendons la main à l'autre. Nous sommes capables de donner le meilleur de nous-même, nous nous impliquons dans des projets d'utilité qui dépassent notre petite personne et nous sommes aptes à partager avec l'humanité le don unique que nous possédons.

La grande différence entre la physiologie de défense et la physiologie de croissance est que la première peut être déclenchée inconsciemment alors que la seconde ne peut être déclenchée que consciemment.

De nombreuses méthodes permettent d'amener l'organisme en physiologie de défense, telle que la méditation ou la visualisation.

Le Network Spinal Analysis et l'Intégration Somato-Respiratoire sont deux approches particulièrement efficaces pour créer la physiologie de défense. De plus elles permettent de développer deux « ondes de guérison » uniques à cette démarche.




  • Autres rubriques

  • Autres articles


©2006 Neurofit SA
DidWeDo*, solution DwD-3.0
 
Dr. Yannick Pauli, Chiropraticien  |  Av. Vinet 19, 1004 Lausanne  |  tél: 021 646 52 38 - info@neurofit.ch